Rechercher

Laver son embarcation pour limiter la propagation d’envahisseurs

Sherbrooke, le 10 septembre 2020 –


Le Conseil de gouvernance de l’eau des bassins versants de la rivière SaintFrançois (COGESAF) a tenu des activités de sensibilisation sur la propagation d’espèces aquatiques exotiques envahissantes et sur l’importance du lavage d’embarcation pour limiter leur propagation. Au cours de l’été 2020, c’est plus d’une centaine de personnes qui ont été rencontrées lors de ces journées de sensibilisation et de formation.


Plusieurs plans d’eau dans le bassin versant de la rivière Saint-François sont non seulement aux prises avec des espèces aquatiques exotiques envahissantes, mais la majorité d’entre eux n’ont pas de station de lavage à proximité pour contrer la propagation de lacs en lacs. Cette année, l’équipe du COGESAF s’est donc rendu à deux reprises aux abords du lac Magog et du lac Brompton avec une station de lavage mobile afin de laver gratuitement plusieurs embarcations en plus de sensibiliser les citoyens à la problématique. C’est 48 embarcations qui ont été lavées lors de quatre journées en bordure des lacs avec la participation des associations riveraines.


Aussi, les activités ont permis d’expliquer et démontrer le fonctionnement d’une station de lavage d’embarcations aux associations riveraines ainsi qu’aux élus municipaux en plus de former des employés municipaux au lavage adéquat des embarcations. Il est d’ailleurs attendu que ces activités encouragent l’aménagement de station de lavage permanente à proximité d’accès aux lacs en plus d’inciter les citoyens à les utiliser. Les activités se poursuivront à l’été 2021 en collaboration avec les associations riveraines désirant participer au projet. Il est important de rappeler que le myriophylle à épis, plante aquatique envahissante, est présent dans la majorité des lacs du sud du Québec. De plus, la présence de la moule zébrée dans le lac Memphrémagog, le lac Magog et récemment détectée dans la rivière Saint-François reste une préoccupation majeure pour les organismes locaux ainsi que pour le COGESAF. En effet, la présence d’espèces exotiques envahissantes est une

problématique jugée prioritaire par les acteurs de l’eau du bassin versant de la rivière Saint- François.



Le COGESAF est un conseil de gouvernance participative regroupant les organismes publics, privés et communautaires des bassins versants de la rivière Saint-François et du fleuve Connecticut, afin de développer une approche de gestion intégrée de l'eau par bassin versant, dans une perspective de protection de l’environnement, d’aménagement et de développement durable du territoire.


Cette initiative est prévue dans le Plan d'action 2018-2023 de la Stratégie québécoise de l'eau, qui déploie des mesures concrètes pour protéger, utiliser et gérer l'eau et les milieux aquatiques de façon responsable, intégrée et durable. Elle est rendue possible grâce à la participation financière du gouvernement du Québec, dans le cadre du Programme de soutien régional aux enjeux de l’eau (PSREE) du ministère de l’Environnement et de la

Lutte contre les changements climatiques.

Posts récents

Voir tout

Huard de retour

Bonne nouvelle !! Notre couple de Plongeon huard est de retour! L’une des caractéristiques les plus captivants du Plongeon huard est son cri charmeur et apaisant. Le plongeon a recours à quatre cris

Reportage à la semaine verte

Pour faire suite à l’article que nous vous avons partager hier, voir ici le reportage à La Semaine Verte sur la myriophylle à épi. Les efforts de l’association du Lac Brampton pour contrôler cet enva