top of page
Rechercher

Les Bernaches du Canada arriveront bientôt !



La Bernache du Canada, souvent appelée Outarde, est possiblement l’espèce d’oiseau la plus connue de la population canadienne.  L’été et le printemps, on peut la voir se promener près des parcs, des terrains de golf et des lacs où elle niche et élève ses petits (nommés oisons).  Mais avec la croissance fulgurante de sa population partout dans les régions du sud du Canada, ces oiseaux sont tranquillement devenus une peste!


Selon Environnement et ressources naturelles Canada, la population de bernaches explose depuis plusieurs années.  Avec le réchauffement climatique, plusieurs couples de bernaches choisissent maintenant de passer l’hiver au Canada au lieu de migrer vers le sud.  Les conséquences de cet afflux sont nombreuses.  Ces oiseaux sont végétariens et mangent les jeunes pousses et chacun de ces oiseaux très territoriaux produit chaque jour près d’un kilo de fèces ce qui cause des gros problèmes de salubrité sur nos terrains et notre petit lac.


Quelques solutions...


Il est préférable de contrôler leur présence sur notre lac avant l’arrivée des oisons.  Quand les oisons sont trop petits pour voler, les adultes ne peuvent pas y parvenir non plus parce que de nouvelles plumes poussent sur leurs ailes. Il est alors très difficile de les faire fuir, puisqu’elles ne peuvent pas voler.  Selon plusieurs experts, il existe quelques solutions pour réduire leur présence dans notre environnement.


  • La première règle est évidemment de ne pas les nourrir!

  • Les bernaches adorent les jeunes pousses présentes lors de la tonte fréquente des pelouses.  Ses jeunes pousses sont plus nutritives pour elles que les herbes matures plus hautes.  Donc laisser pousser la pelouse les décourage de vous visiter.

  • Remplacer la pelouse par des arbres, des haies et des grandes plantes le long des rives rend le territoire inhospitalier pour la bernache.  Le peu d’herbe ainsi que le couvert offert aux prédateurs de ces oiseaux (tel que les renards et les coyotes) les forceront à aller s’installer ailleurs.

  • L’installation de petites clôtures le long des rives, de même que des rubans de papier d'aluminium qui réfléchissent la lumière déplaisent aux bernaches.  Une haie dense est tout aussi efficace.

  • Promener son chien près de la rive est aussi plutôt efficace.  Des coyotes artificiels peuvent fonctionner dans certains cas.


Les techniques mentionnées ci-dessus peuvent aider, mais tant qu’il se trouvera un espace herbeux ouvert près d’un plan d’eau, les bernaches reviendront.  La meilleure façon de se débarrasser des bernaches pour de bon consiste à remettre en état l’habitat naturel des rives.

 

... et quelques mesures à ne pas prendre


Ces oiseaux sont protégés par le règlement sur les oiseaux migrateurs. Il est donc interdit de détruire les œufs ou les nids. Seules les méthodes douces évoquées plus haut sont permises. Cela ne signifie pas pour autant qu'il faille nourrir la bête. Car si ces oiseaux sont de plus en plus nuisibles, ceux qui ont la mauvaise idée de leur donner à manger contribuent nettement aux problèmes.

 

Posts récents

Voir tout

Avis de rappel - Planche à rame gonflable

La Planche à rame gonflable Tandem pour 2 personnes de Body Glove vendu par Costco fait le sujet d'un rappel dû au risque qu'elle se dégonfle de façon inattendu, occasionnant un risque de noyade. Si v

Comments


bottom of page