Projets et réalisations

Au cours des dernières années, Conservation Lac-à-la-Truite Orford a entamé des projets d'envergure.

Inquiets de la préservation de la qualité de l'eau et la conservation des milieux naturels, l'organisme a effectué au courant des dernières années l'acquisition d'un terrain. Nous projetons aussi l'acquisition d'autres terrains a des fins écologique au courant des prochaines années. De plus, l'organisme effectue des test de qualité d'eau périodique pour assurer aux usager un lac sain

Boisé du Lac à la Truite

Le Boisé du lac à la Truite est un terrain d’environ 18,6 hectares  situé en bordure du lac à la truite et adjacent à un ruisseau situé au Nord du Lac.

IMG_7568.jpg
Plus de réalisations au fil des années
 

Fondation de l'association le 18 août 1985;

1986 : reconnu comme organisme voué à la protection de l'environnement;

1987 à 1990 : classification des rives, classification des installations septiques, inventaire de la faune aquatique par Rappel;

1990 à 1995 : régénération des rives par 8,000 plants et sommes maintenant à environ 10,000 plants;

1992 : côté nord du lac désigné rural conservation;

1994 : interdiction des bateaux moteurs à propulsion mécanique;

2003 : Étude sur l’état des lacs en Estrie. (Lac à la Truite, Orford)

2005 : Programme Sage : regrouper toutes les études des 10 dernières années, en faire la synthèse et les recommandations pour améliorer la qualité de l’eau du Lac.

2006 : Construction d’un capteur de sédiments (rue Fleur de Mai)

2006 : Identification et cartographie du marécage côté ouest du Lac

2006 : Réglementation sur les poêles à bois. (Faible émanation de particules, soit EPA)

2006 : Plan de gestion des sols pour toute nouvelle construction. 

2016 : Acquisition d'un terrain de 50 acres côté nord avec 300 pieds sur le lac désigné comme protégé à perpétuité.

Depuis ces débuts, la préoccupation majeure de l'association a été de réduire l'apport en sédiments au lac par différentes actions:

  1. Des capteurs ont sédiments eu été installés à différents endroits stratégiques;

  2. Mise en place d’un règlement municipal sur la gestion des sols;

  3. Inventaire des plantes aquatiques;

  4. Suivi de la qualité de l'eau;

  5. Reconfiguration des fossés;

  6. Reboisement du terrain de la plage Fleur de mai.

  7. Acceptation au programme des lacs pour la classification des installations septiques.

  8. Acceptation pour la classification des rives.

  9. Côté nord du lac est désigné zone de conservation.

  10. Programme de régénération des rives. 10,000 plants ont été plantés sur les rives du lac.

  11. Pavage des bordures, des courbes et des pentes sur la route Alfred Desrochers et la route 220.

  12. Demande de l'Association pour que toutes les nouvelles constructions soient munies d'une toilette à faible débit.

  13. Réalisation d'un capteur de sédiments sur la route Alfred Desrochers. Réalisation d'un capteur de sédiments sur le chemin du Lac à la Truite. Plantations d'arbustes.